Sept dangers de l’agriculture intensive

L’agriculture intensive est un système de production agricole fondé sur un accroissement de la production agricole optimisé par rapport à la disponibilité des facteurs de production. Ce rapport entre volume produit et facteur de production est appelé productivité.

Elle se caractérise par l’utilisation intensive de pesticides, d’engrais et d’autres intrants au sein des cultures mais aussi à destination du bétail. Cette pratique se concentre davantage sur l’obtention d’un maximum de résultats par zone agricole en utilisant des stratégies à forte contribution.

Cela signifie que la quantité d’inputs requis pour la production augmente, entrainant l’utilisation d’engrais chimiques, de pesticides, d’hormones de croissance pour les plantes et les animaux, de médicaments (antibiotiques et vaccins), d’outils mécaniques. Pour cette raison, l’agriculture intensive a contribué à améliorer la production agricole. Au contraire, cela a également entraîné une forte dégradation environnementale. En voici les dangers :

1-Utilisation excessive de produits agrochimiques

L’agriculture intensive, comme indiqué précédemment, implique l’utilisation de nombreux types de produits agrochimiques, notamment les pesticides chimiques, les engrais, les herbicides, les insecticides et les acaricides. Lorsque ces produits chimiques sont utilisés, ils détruisent non seulement les cibles visées telles que les parasites et les mauvaises herbes, mais contaminent également les produits alimentaires. Les insecticides et les pesticides tuent également les insectes utiles ce qui contribue à la perte de la biodiversité. Les travailleurs et les humains à proximité sont également touchés par les pulvérisations de produits chimiques et les personnes qui consomment ces aliments absorbent indirectement les produits chimiques.

2-Déforestation et altération de l’environnement

Des études et des rapports environnementaux indiquent que l’agriculture intensive a un impact et dégrade l’environnement de nombreuses manières. L’abattage des arbres, le brûlage, ainsi que le défrichement des zones forestières pour créer de l’espace pour l’agriculture ont conduit à une déforestation massive et à l’érosion des sols. En conséquence, les habitats naturels et les animaux sauvages ont été lourdement affectés, les pratiques destructrices ayant contribué de manière persistante à la perte de cet habitat. L’utilisation d’engrais chimiques et d’herbicides contamine les sols aquatiques, les habitats fauniques et les masses d’eau telles que les océans, les rivières et les lacs. Les engrais, en particulier, sont la principale cause d’eutrophisation.

3-Mauvaises conditions de vie et hygiène du bétail

L’agriculture intensive est hautement critiquée et considérée comme étant cruelle envers les animaux. Parce qu’elle implique l’utilisation de divers produits chimiques, d’hormones de croissance et d’entassement excessif sur un espace réduit, les conditions de vie et l’hygiène du bétail sont généralement mauvaises.

4-Risques pour la santé humaine

La grande majorité des légumes et des fruits provient de régions pratiquant une agriculture intensive et regorgeant de pesticides invisibles. Le principal défi est que les pesticides ne peuvent pas être éliminés facilement et, comme les fruits et les légumes semblent propres après un simple lavage, les humains consomment indirectement des pesticides.

La consommation de pesticides affecte la santé humaine, entraînant des risques pour la santé, tels que malformations physiques, allergies cutanées et maladies congénitales. Le trouble du déficit de l’attention chez les enfants, par exemple, est associé à la consommation de pesticides dans les produits alimentaires agricoles.

Les publications de santé publique et les statistiques sur le cancer établissent une corrélation directe entre la consommation d’aliments provenant de zones d’agriculture intensive et le nombre croissant de victimes du cancer. La consommation de produits alimentaires provenant de culture intensive serait également responsable de l’augmentation du nombre de cas d’anomalies congénitales. Les chercheurs en santé publique affirment que le nombre croissant d’enfants nés avec malformations/cancer est probablement dû à la consommation de fruits, de viande, de légumes et de volaille inorganiques.

5-L’utilisation d’hormones chimiques dans les aliments

La majorité des produits alimentaires utilisés dans les systèmes d’agriculture intensive, notamment les légumes, les fruits, la volaille et le bétail, sont pleins d’hormones de croissance. Si l’on examine attentivement les systèmes d’agriculture intensive, on se rendra compte qu’il existe de nombreuses variétés hybrides de plantes, de volailles et de bétail. La plupart d’entre eux reçoivent une injection d’hormones de croissance et d’autres produits chimiques pour augmenter leur taille/production.

6-Produits alimentaires de mauvaise qualité

Étant donné que l’agriculture intensive se concentre principalement sur la production en masse de produits alimentaires de belle apparence, les stratégies de production négligent la valeur nutritive des produits et de ce fait leur qualité. L’agriculture intensive vise simplement à produire des rendements parfaitement esthétiques et éventuellement à prolonger leur durée de conservation au lieu d’améliorer la valeur nutritive et le goût, ce qui laisse place à des produits alimentaires de mauvaise qualité à long terme.

7-Les agriculteurs traditionnels sont incapables d’obtenir suffisamment de bénéfices et il y a moins d’opportunités de création d’emplois

L’agriculture intensive, par opposition à l’agriculture traditionnelle, utilise moins d’espace, de main-d’œuvre et de ressources pour produire des volumes beaucoup plus importants. Cela rend très difficile la concurrence pour les agriculteurs traditionnels. En outre, compte tenu de l’industrialisation de l’agriculture intensive, il n’y a pas beaucoup d’emploi par unité de nourriture produite, ce qui signifie moins de possibilités de création d’emplois.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :